Latest Entries »


Promenade « zen » dans le jardin aquatique « Aux fleurs de l’eau » à Graveson en ce mardi 15 août.

Le jardin se compose de trois cascades alimentant une quinzaine de bassins agrémentés d’une grande diversité de plantes aquatiques ainsi que d’une collection de carpes Koï.

On y trouve aussi, le long de différentes rocailles, plus de deux mille espèces de fleurs, plantes, arbres et arbustes.

Cet espace a été créé en 1997 par, un homme passionné par l’eau et les plantes, Alain Stroppiana.

Marcelle et moi nous nous sommes « défoulés » au niveau prises de vues dans ce jardin remarquable qui mérite une seconde visite au printemps.

Alors Mesdames, on vous dit « à bientôt »

Les photos de Marcelle et les images tirées des « rushes GoPro » sont —► ici

(pour la vidéo, il faudra attendre un peu)

 

 


En route pour le marché de Petit-Palais avec mon petit passager pour acheter les victuailles du midi et du soir.

Nous y retrouvons Dédé qu’en son temps (à notre arrivée en Provence en 2009) j’avais proclamé « l’Empereur de la tomate »

Papy Alain en train de s’entrainer pour obtenir le diplôme tant convoité

Les épreuves se sont poursuivies jusqu’au soir, les convives (et membres du jury) notant des progrès significatifs

Les notes de la journée ont été attribuées en attendant la suite.

mais les débuts sont prometteurs.

Les images des épreuves de la journée sont à voir en cliquant —►ici

 


Alain a la garde de son petit-fils Mattéo pendant quelques jours et il nous a conviés à passer une soirée familiale non dénuée d’humour.

Les mésaventures d’Alain lors de ces premiers jours de « garde » (et parfois on se demande qui garde qui ?) ont provoqué l’hilarité générale qui aurait pu faire décerner à cette soirée le « grand prix du rire 2017 ».

Ne ratez pas les prochains épisodes du feuilleton de l’été : « Papy Alain et son petit-fils »

Suite des photos en cliquant —►ici

 


Nous devions effectuer la descente de la Sorgue en kayak avec le VCA

mais un orage imprévu s’est déclenché en début de matinée contrariant ce projet qui a dû être annulé.

En Provence le soleil n’est jamais loin et en fin de matinée le ciel bleu est revenu

Nous nous sommes donc retrouvés pour un pique-nique en bord de Sorgue (à défaut d’être dessus)

Lors de la petite balade en vespa nous sommes passés devant les embarcations que nous aurions dû prendre et nous avions tellement « les boules » qu’on aurait pu faire une partie de pétanque.

La journée s’est terminée au Pescador au « partage des eaux » pour un pot bien mérité, car la chaleur et le ciel bleu qui nous avaient tant manqué le matin étaient déjà revenus.

Faute de descendre la Sorgue, nous avons « descendu » quelques bouteilles. C’était pas mal non plus.

A bientôt pour tester la sortie vespa… sans vespa.

les photos (tirées des rushes) sont —►ici

la vidéo « souvenir » est ci-dessous


Voici la 2ème partie du concert avec l’ Orchestre Sound of Greenwich (Chine)

Les photos (tirées des rushes) sont —►ici

la vidéo est ci-dessous :

 


Dans le cadre du « festival provençal des orchestres de jeunes » consacré ce soir là à un orchestre de jeunes Chinois, nous avons vu en première partie « Ley Ménestrié de Provence »

« Cet ensemble met ainsi en lumière des compositeurs provençaux aujourd’hui oubliés ou méconnus, mais renommés en leur temps. Grâce à leurs propres arrangements et à l’emploi d’instruments rares ou peu connus, ces musiciens s’appliquent à mettre en relief une riche palette sonore.
Tour à tour sacré, intimiste ou festif, leur univers musical unit toutes les esthétiques, de la musique des troubadours du XIIè siècle, jusqu’aux créations d’aujourd’hui.
 » (source Ley Menestrié de Provence)

Les photos (extraites des rushes vidéo) sont —►ici

la vidéo présentant quelques extraits de leur spectacle est ci-dessous :

 

 

 

 

Nicole à L’Isle


Notre amie parisienne s’étant cassé la jambe quelques jours avant son départ, c’est son amie Nicole qui est venue seule nous rendre visite.

Après une séance « bisous » avec Jessy, nous sommes allés déjeuner au mas Cure Bourse, une valeur sûre de la région.

Repas délicieux tout en respectant le régime. Qu’on en juge :

Fleurs de courgettes farcies au fromage frais et fine ratatouille, vinaigrette condimentée et copeaux de tome.

Lieu jaune rôti au beurre demi- sel, chausson de pomme de terre, effeuillé d’oignons, beurre au cidre, crémeux de tomates, pour Nicole et moi.

Bonite de Saint Jean De Luz comme un curry rouge, mousseline d’ignames, piments doux, mini maïs et banane Plantin pour Marcelle

En dessert : Pastèque -Abricot dans l’esprit d’une tarte, pastèque, crémeux d’abricots, kumquats, streusel et caramel de fruits pour moi.

et

Fraise-Rhubarbe rhubarbe confite, sablé, crème d’amandes et fraises de Provence pour Nicole et Marcelle.

Et tout cela dans le beau décor de la terrasse ombragée.

Dommage que notre amie Marcelle n’ait pu profiter de ce doux moment provençal mais ce n’est que « partie remise ».

Suite des photos sur —►l’album Google


Il y a longtemps que je voulais faire un sujet sur ces embarcations emblématiques de la région (même si j’ai « couvert » les principales manifestations auxquelles elles participaient)

Le principal obstacle était de trouver une musique qui convienne. J’ai trouvé sur YouTube un morceau joué par la jeune virtuose de la guitare et du ukulélé Taimane Gardner et ça a fait « tilt ».

Voici donc « une saison de Nego Chin » ou la rencontre d’une musique avec des images (à moins que ce soit l’inverse)


Les vignerons de la Tourade ont eu l’idée originale de faire visiter leur domaine à bord d’un combi VW de 1965. Cela nous a permis de revoir le petit village de Gigondas, célèbre pour ses vins.

Avec Marcelle au Nikon

et moi à la GoPro nous avons fait suffisamment d’images pour créer un album et une petite vidéo.

Sur la place du village on a trouvé un arbre creux et j’ai pu effectuer avec ma mini-caméra un « voyage à l’intérieur d’un tronc » assez original.

Qui l’eut cru ? nous sommes revenus avec quelques grands crus

C’est en quelque sorte « oeno-logique » !

Les photos de Marcelle sont —►

la vidéo est ci-dessous

 

 

 

 

 


Nous avons assisté dimanche soir à Monteux à un concert donné par Gérard Goudet, organiste renommé.

La console de l’orgue de Monteux est montée sur roulettes ce qui permet de la placer au centre de l’église.

Pour plus d’information sur cet instrument, consulter le site très intéressant des « Amis de l’Orgue de Monteux » où j’ai du reste trouvé la photo ci-dessus.

Il est toujours difficile de résumer un concert de plus d’une heure en moins de 7 minutes et il a fallu faire des choix.

Voici donc quelques extraits filmés à la GoPro où Marcelle m’a réalisé tous les plans d’écoute et de coupe avec son appareil photo :

 

Nous avions pu découvrir il y a quelques années quelques secrets de fabrication de cet instrument très particulier grâce à Pascal Quoirin Facteur D’orgues à Saint Didier.

Pour ceux qui n’auraient pas vu la vidéo de l’époque la voici à nouveau ci-dessous.

Si vous avez besoin d’un « bon tuyau », vous savez maintenant où vous adresser !!!

Survol du plateau d’Albion


Il y a quelques années, nous avions eu l’occasion de survoler le plateau d’Albion en hélicoptère mais je n’avais jamais monté les images.

 

Une promenade d’environ 10 minutes que j’ai tenté de résumer en une seule car avec les reflets sur les vitres, les prises de vues n’étaient pas terribles. On fait beaucoup mieux depuis avec des drones. Reste le souvenir du plateau d’Albion « vu d’en haut ».

Pour la musique, le générique de la série mythique des années 80 « Supercopter » semblait s’imposer (souvenirs, souvenirs).


Nous avions assisté lors de la fête de la musique à la prestation de la chorale « adultes/enfants » de l’école de musique qui interprétait avec beaucoup d’enthousiasme un conte musical sur Don Quichotte.

Les photos de Marcelle sont —►ici

la vidéo est ci-dessous :

 

Fleurs de juillet


Petit clip de deux minutes sur les fleurs du jardin et notamment les agapanthes qui ne fleurissent qu’en juillet..

La musique est de Michel Colombier.

Les plus anciens reconnaîtront son titre le plus connu Emmanuel, qui a servi, de 1975 à 1983, de musique au premier générique d’ouverture et de fermeture d’antenne de la chaîne de télévision, Antenne 2 ; c’était un film d’animation de 80 secondes de Jean-Michel Folon, représentant des « bonshommes volant », apparaissant, puis disparaissant dans un ciel étoilé. Michel Colombier intitula cette musique Emmanuel en souvenir de son fils qui est mort enfant.

La vidéo est ci-dessous

 


Des travaux importants ont lieu actuellement au centre ville à la « Tour d’Argent » (voir ci-dessus)

François Guyonnet avait donné rendez-vous à quelques membres de MEMORI pour une visite de chantier.

Les images de Marcelle sont à voir en cliquant —►


Traditionnel repas à l’IMED avec MEMORI où les stagiaires nous avaient confectionné des plats qui n’avaient rien à envier à des restaurants gastronomiques.


 

 

 

 

Bravo aux « jeunes » et à ceux qui les encadrent.

Suite des photos sur—►l’album Google

Le restau d’application se nomme « côté cour »


A l’occasion du dernier C.A. MEMORI avant les vacances, nous avons testé le nouveau restau « La Capello » (ex le St. Antoine) situé près de chez nous.

Nouvelle ambiance, nouvelle terrasse, nouveaux menus, tout a été renouvelé pour le plus grand bonheur des clients car les anciens propriétaires auraient été plus à leur place comme gardiens de prison que pour tenir un restaurant.

L’aïoli des nouveaux restaurateurs nous a régalés. Une nouvelle bonne adresse à retenir.

Suite des images sur—► l’album Google

 

Deux lieues sous la Sorgue


Après « Vingt mille lieues sous les mers » voici deux lieues sous… la Sorgue. L’occasion était trop belle pour ne pas tester l’étanchéité de la nouvelle GoPro ». Volontairement écourtés dans la vidéo principale, voici les quelques plans « en plongée » dans leur intégralité avec le son d’origine.

 

La publicité l’indiquait, et j’ai pu le vérifier. La GoPro 5 a plongé « sans bouteille »…

Moi pas …


Petit reportage vidéo sur cette matinée « portes ouvertes » sur l’île des « Pescaïre Lilen ». Ce film se veut être le reflet de cet évènement exceptionnel qui a enchanté ceux et celles qui ont eu la chance d’y participer.

la vidéo ci-dessous

Rappel : Pour voir la vidéo en Haute Définition (720P) ou en Ultra Haute Définition (1080P), n’oubliez pas de cliquer sur la petite roue dentelée (quand la vidéo est lancée) puis de sélectionner  «qualité : 720 P ou 1080P »  et de cliquer sur le dernier petit bouton (en bas à droite) pour voir la vidéo en « plein écran »

Dans le cas d’une connexion lente, baisser la définition à « 480P » (voir moins) pour éviter les « arrêts intempestifs ». Inutile dans ce cas d’actionner le « plein écran » car l’image serait de trop mauvaise qualité.

LI PESCAIRE LILEN ET LEUR ÎLE A L’HONNEUR DANS LA PRESSE


Nous étions conviés à la journée découverte du cabanon des « Pescaïre Lilen » magnifiquement situé sur l’ile des Fontanelles.

Après les démonstrations des méthodes de pêche d’antan,

 

nous avons pu faire notre baptême de « Nego Chin » embarcation emblématique de la région, que nous avons beaucoup filmé et photographié, mais nous n’étions jamais monté dedans.

Cela m’a permis de tester l’étanchéité de la GoPro 5 qui s’est très bien comportée sous l’eau.

 

 

 

 

 

 

Un repas convivial a terminé cette matinée découverte parfaitement réussie.

Bravo et merci à la Confrérie des « Pescaïre Lilen »

la suite des photos sur —►l’album Google

 


Nous avons retrouvé Rose et Chrishénia au Stade des Nevons dans le cadre de la Fête de la Musique.

Pour nous qui avons souvent visité l’Afrique de Nord il y a… très longtemps, cela nous rappelle de nombreux souvenirs.

 

La danse orientale pratiquée avec grâce et talent est un spectacle qui nous enchante et nous donne envie de faire des images.

Les photos sont regroupées sur —►l’album Google

La vidéo de 10 minutes (durée maxi accordée par YouTube pour les licences standard) est ci-dessous :


Voici quelques extraits vidéo de la soirée provençale :

Soirée provençale 2017


Retour à la « Grange Reboul » pour cette soirée provençale MEMORI très conviviale.

Suite de la pêche aux images sur —► l’album Google

Une journée de canicule


Il fait chaud, très chaud. Voici donc les conseils de nos « poilus » :

Gala Chryshénia Danse


Nous avons assisté au gala de fin d’année de Chryshénia Danse.

Voici quelques extraits de ce spectacle de danse orientale très réussi, tourné à deux caméras :

les « bonus » :

 

les photos :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Voici la vidéo des « Masqués Vénitiens de France » à l’Isle sur la Sorgue.

La musique de Vivaldi (Il Piacere) est interprétée par Rondo Veneziano. Sur ce genre de clip, la musique est aussi importante que les images.

Les « Masqués » étaient tout à fait en situation dans la « Venise Comtadine » d’autant que la déambulation s’est terminée sur les « Nego chin » les « gondoles » de l’Isle sur la Sorgue.

 

 


Après les photos, voici la vidéo :


Une vingtaine de Vespas et le triporteur de Scoots Tendances étaient présents pour ce circuit organisé par la Ville dans le cadre des Allées Italiennes.

Merci à tous ceux et toutes celles qui ont répondu à l’appel.

Mais qu’il est difficile de prévoir de tels évènements. Une partie de ceux qui avaient indiqué leur présence ne sont pas venus et inversement. A l’heure des SMS, de Facebook des mails etc. il est triste de constater que la plupart ne font même pas l’effort de cliquer sur un bouton. Qu’ils ne s’étonnent pas que ceux qui organisent et qui sont tous bénévoles en aient rapidement « raz le bol » et cessent « d’organiser ».

Marcelle qui m’accompagnait avait récupéré mon « ex » (GoPro) et a pu filmer par-dessus son épaule. Cela a permis d’avoir les vespistes de face, ce qui est plus sympa.

Dommage par contre qu’il n’ait été possible de n’effectuer qu’un seul tour de circuit d’environ 15 minutes, compte tenu des temps d’attente.

Grosse consolation, il a fait très beau temps, ce qui n’était pas garanti compte tenu du gros orage de la veille.

Suite des photos en cliquant —►ici


Ce samedi les « Masqués Vénitiens de France » nous ont offert un superbe spectacle avec leurs déambulations  dans les rues de la « Venise Contadine »

puis sur la Sorgue

sur les « Nego Chin » les fameuses barques à fond plat.

Marcelle s’est fait plaisir avec son Nikon et m’a fait de nombreux plans vidéo

Ses photos et mes « images arrêtées GoPro » sont à voir en cliquant —►

BBQ entre amis


Quoi de mieux pour prolonger la fête qu’un barbecue entre amis pour profiter d’un climat estival et du « temps des cerises »

J’ai reçu en cadeau une vespa des années 50 qui sera facile à entretenir

Semaine chargée pour l’ouverture d’une nouvelle décennie.

les photos de Marcelle (et GoPro) sont —►ici

les photos d’Alain sont —►

Et le lendemain…

rebelote avec Jeannine

les photos sont —►ici

Avoir 70 ans au Gazebo


Comme prévu, nous avons fait découvrir le Gazebo à notre amie Jeannine à l’occasion de mon anniversaire.

Elle a semble-t il énormément apprécié le décor, mais également la nourriture.

Après un Mojito géant ces dames ont dégusté un « Pad Thaï »

et moi des tapas Nounours (sélection des spécialités du Gazebo)

 

Encore quelques photos avec le Buddha local

Et Marcelle prendra au retour l’image qui me permet de remercier de manière originale tous ceux et toutes celles qui on pensé à me prévenir que j’étais passé en « excès de vieillesse »

 

Suite des photos en cliquant —►ici


 

Il fallait bien qu’elle arrive cette version tant redoutée. Et bien elle est là depuis 5h du matin. Pas de gros changements par rapport à la précédente mais pas d’amélioration non plus.

Beaucoup de « mou » dans le disque dur , un genou droit qui m’empêche de marcher normalement malgré les infiltrations, ce qui m’interdit toute « visite touristique » et toute sortie en général.

Restent les sorties vespa, mais au sein du club si les vieux modèles des années 50 ont la cote c’est surtout pour les « bécanes », pas pour les pilotes. La pyramide des âges c’est bien, sous réserve de ne pas être assis sur le sommet. J’ai beau me faire discret, j’ai bien conscience d’être le « vieux débris » de la troupe.

J’ai perdu mon bel enthousiasme et l’envie de bouger.

Comme l’a écrit Françoise Giroud :  » Vieillir, c’est se désintéresser. »

Il va falloir s’habituer à cette nouvelle version et se consoler en se disant que :

c’est toujours mieux que si « c’était pire »

Il me reste à aller enfiler mon cadeau

 

Petit récapitulatif des différentes versions :

 

Le Gazebo


Afin « d’enterrer ma vie de sexagénaire » nous sommes allés découvrir un restaurant situé en pleine nature près de Cavaillon : le Gazebo.

Dépaysement garanti dans un décor asiatique très réussi.

La nourriture est également à la hauteur et je me suis régalé avec le « thon tataki » une véritable « tuerie »

Marcelle a également apprécié son « nasi goreng » et s’est défoulée avec son Nikon (plus de 100 photos)

J’ai également fait quelques plans à la GoPro et on peut retrouver une sélection de toutes ces images

en cliquant —►ici

En résumé, non seulement il est beau le Gazebo, mais il est bon. L’accueil est très sympathique et ce restaurant fait désormais partie de nos « incontournables »


 

Jessy a 3 ans


D’après ses anciens maîtres, Jessy serait née le 10 mai 2014. Nous l’avons adoptée en décembre de la même année (voir —►ici)

Depuis elle nous offre beaucoup de tendresse et de bonheur.

Bon anniversaire à notre petite Princesse.

Quelques images récentes en cliquant —►ici

 

Fleurs de mai


En ce début du mois de mai, voici quelques fleurs du jardin.

Hélas un gros orage est venu détraquer le temps nous offrant au passage un bel « arc en ciel ».

 

Suite des photos sur —►l’album Google

 

Pâques 2017


Superbe couscous avec Françoise, Francis et Jeannine.

Préparation collective avec Jeannine à la semoule et aux légumes

moi au BBQ

sous la surveillance de Jessy

et salade de fruits confectionnée par Françoise et Francis.

 

les œufs de Pâques n’avaient pas été oubliés…

suite des images sur —►l’album Google


Aramon ou Aramoun(en provençal, selon la norme Mistralienne) est  située dans le département du Gard, en région Occitanie.

Il est facilement repérable de très loin dans le paysage par la présence d’une centrale thermique qui possède une impressionnante cheminée haute de 250 mètres. À mi-distance d’Avignon et de Beaucaire, le village d’Aramon s’étale en amphithéâtre au pied de son château construit sur un éperon rocheux. Offrant de tout temps un abri sûr aux navigateurs, le village développe dès l’époque romaine une activité portuaire qui atteint son apogée au XVIIe siècle. Huile, vins, sel, céréales partaient d’Aramon vers la France entière. (source Wikipédia)

Les photos de Marcelle sont —►ici

les photos d’Alain sont —►


J’ai essayé de résumer en moins de cinq minutes la « Vigneronne 2017 » avec l’arrivée au château Raspail de Gigondas, la promenade de 70 Km autour des dentelles de Montmirail, le retour au château, les dégustations et le repas.

J’espère que cela rappellera de bons souvenirs aux participants.

La vidéo est ci-dessous :

Notre cerisier en fleurs


Comme chaque année notre petit cerisier est en fleurs. A l’occasion d’une sortie dans le jardin avec Jessy, j’ai « butiné » tel un insecte de fleur en fleur avec la GoPro. En est sorti ce petit clip de 2 minutes qui m’a donné l’occasion d’utiliser la superbe musique de Roberto Cacciapaglia.

 

Nos chats en mars 2017


Avec le retour du printemps, nos chats se sont remis à rêver à de « grands espaces » et à de folles « grimpettes »

 

Hélas, depuis deux jours on se croirait à nouveau en hiver et c’est le retour du « cocooning »

Vivement le retour du ciel bleu.

Les dernières photos de nos « poilus » sont —►ici

 


Pas d’idées très originales pour ce petit clip souvenir. Au sortir de l’hiver, les neurones sont engourdis. J’espère qu’ils seront réveillés pour la prochaine « Vigneronne ». Ces quelques images sont destinées à rappeler les bons moments de cette (très ventilée) première sortie de l’année.


Première sortie de l’année avec le VCA comprenant un circuit de 50 kilomètres autour des Sorgues et un repas au Bistrot d’ALTHEN-DES-PALUDS.

Soleil et ciel bleu pour ce beau circuit même si « Monsieur Mistral » nous a bien ventilés.

Mais le V.C.A. n’est-il pas un club « dans le vent » ?

Mais qu’est-ce donc qu’une sortie 8 pouces ?


 

  • réponse A :
  • une sortie ayant obtenu 8 « likes » sur Facebook

 

 

  • réponse B : Une course à pieds avec une « 8 pouces » à la main ?

  • Réponse C : une sortie réservée aux vespas anciennes ayant des roues de 8 pouces de diamètre.

Résultat : réponse C , même si quelques vespas récentes à « grandes roues » s’étaient glissées dans le cortège.

Photos tirées des vidéos en cliquant —►ici

 


 

Photo Claude Albert

Après la première partie… voici la deuxième entièrement consacrée à Jacques Brel.

Didier Vergne semblait être « habité » par cet immense chanteur et ses interprétations ont fait revivre le « Grand Jacques » le temps d’une soirée.

Photo Claude Albert

Quelques duos avec Chryshénia  et sa voix magnifique ont donné le frisson à l’ensemble de la salle.

Dommage que mes images ne soient pas au niveau du spectacle, mais tenir une GoPro à bout de bras en fond de salle, ce n’est pas évident.

On essayera de faire mieux la prochaine fois, car je pense que les spectateurs qui ont eu la chance d’être là souhaitent tous « une prochaine fois ».

 

 

 


Nous avons assisté samedi à l’Espace de Création Artistique au spectacle « Ne me quitte pas » au cours duquel la danseuse et chanteuse « ChysHenia » nous a interprété une sélection de chansons françaises


avant que son père Claude Largeron chante une partie du répertoire de Michel Delpech.

Bien que n’étant pas idéalement placé en fond de salle, j’ai quand même fait quelques images avec la GoPro dont voici quelques extraits. Si les images ne sont pas au « top » on se consolera avec la bande son qui, elle, est correcte. J’ai pensé également intéressant d’incruster les pochettes d’origine des chansons interprétées. La seconde partie consacrée à Jacques Brel fera l’objet d’un autre montage.

 

 


Nous avions découvert ce restaurant avec Alain l’été dernier et avons profité du passage d’Annie et Yvon pour leur faire découvrir à leur tour

Comme la première fois, nous n’avons pas été déçus.

Cuisine inventive et savoureuse, tout était parfait.

Après une délicieuse Mise en Bouche, nous avons dégusté :

Le Thon des Maldives : Papaye à salade thaïlandaise, Thon en Tataki, crème de Saté

Le Canard Français : Duo de Canard : confit et magret au foin, mousseline de céleri, jus à l’Arabica

La Lotte de Bretagne : Médaillons de lotte rôtis, polenta de riz vénéré, mêlée de légumes émulsion au réglisse.

Les desserts :

L’Ananas : Dacquoise Coco, crémeux coconut/citron vert, Ananas bouteille mariné au poivre long et coriandre, sorbet pina colada

Le Chocolat Valhrona : trilogie du moment

Le Kiwi  de chez Cosy Traou Mad, tartare de kiwis français acidulés, Sauce chocolat au piment, glace wasabi

 sont à découvrir sur —►la suite des photos

une adresse à conseiller à tous les fins gourmets. Pour voir leur site cliquer —►

 

Visite de Boulbon


Visite de Boulbon avec l’association MEMORI

Boulbon est une commune française, située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est un petit village provençal. Ancienne place forte, il existe depuis mille ans. Wikipédia
Les photos de Marcelle sont sur —►l’album Google

Après les photos voici une petite vidéo de deux minutes sur notre trop courte escapade dans le massif du Tanneron. Ce fut réellement féérique et malgré les 5 heures de route A/R nous espérons bien y retourner.

Rappel : Pour voir la vidéo en Haute Définition (720P) ou en Ultra Haute Définition (1080P), n’oubliez pas de cliquer sur la petite roue dentelée (quand la vidéo est lancée) puis de sélectionner  «qualité : 720 P ou 1080P »  et de cliquer sur le dernier petit bouton (en bas à droite) pour voir la vidéo en « plein écran »

Dans le cas d’une connexion lente, baisser la définition à « 480P » (voir moins) pour éviter les « arrêts intempestifs ». Inutile dans ce cas d’actionner le « plein écran » car l’image serait de trop mauvaise qualité.

 


vlcsnap-2017-02-24-11h32m57s676-png

Après les lavandes en été et les cerisiers en fleurs au printemps nous souhaitions depuis longtemps voir les mimosas en hiver.

vlcsnap-2017-02-24-11h52m33s943-png

Nous avons donc profité d’un radoucissement du climat pour aller à Tanneron dans le Var, qui constitue une étape de la route du mimosa.

vlcsnap-2017-02-24-11h35m20s357-png

Sur des routes bordées de jaune, le spectacle est féérique et nous avons été enchantés de cette escapade hivernale.

vlcsnap-2017-02-24-11h57m33s251-png

« Le mimosa fut importé en France sur la côte méditerranéenne depuis l’Australie au début du XIXème siècle par le grand explorateur James Cook. L’arbuste s’adapta alors formidablement à son nouvel environnement, appréciant le climat ensoleillé et les gelées peu fréquentes de la Côte d’Azur. Il prit ainsi racines dans les massifs de l’Estérel et du Tanneron. 

Comparé au soleil, le mimosa symbolise la magnificence, l’élégance, la tendresse et délivre un message d’amitié. » (source encyclopédie des fleurs)

suite des images sur —►l’album Google photos


capture

Conférence très intéressante par Marc Andrieu sur la reconstitution du pont d’Avignon tel qu’il était en 1550.

« Des historiens médiévistes et une équipe de scientifiques sont parvenus à reconstituer le pont d’Avignon en 3D.

Il a fallu quatre ans de travail et 40 chercheurs avant de parvenir à reconstituer, en 3D, le pont d’Avignon dans son intégralité. Construit en 1177 sur des vestiges romains, le pont Bénézet enjambait le Rhône sur 915 mètres avec un angle droit pour offrir le moins possible de prises aux forts courants. Comptant 22 arches à l’origine, il n’en restent plus que quatre aujourd’hui. Des historiens médiévistes se sont tout d’abord replongés dans les archives papales du Vatican dans le but de rassembler toutes les données, plans et autres dessins du pont Saint-Bénezet. Ensuite, archéologues, géologues et géomorphologues ont étudié chaque pierre des arches restantes, puis ont cartographié le Rhône et ses berges afin d’y exhumer les traces d’un monument ravagé par les crues, les guerres puis de nouveau les crues. Plusieurs fois endommagé et reconstruit, les travaux de reconstruction du pont cessèrent définitivement au XVIIe siècle. A l’origine, l’ouvrage était un poste frontière entre l’État pontifical et le territoire de France, c’était même l’un des seuls ponts permettant de traverser le Rhône sur des kilomètres en amont et en aval, ce qui avait comme avantage de servir de péage pour les hôtes du palais des papes. » (source Science et Avenir)

conf

Photos de la conférence en cliquant —►ici

La vidéo peut se trouver sur YouTube, la voici ci-dessous :

Cabrières d’Avignon


cabrieres

Visite de Cabrières d’Avignon avec MEMORI.

carte

« Au cœur du pays de la pierre sèche, Cabrières d’Avignon tire son nom du provençal « cabro », chèvre, ou cabreria, le pays des chèvres. Jadis nommé Cabrières du Comtat, il est enfin appelé Cabrières d’Avignon. Ce charmant village rustique et typiquement provençal de 1 500 habitants est bâti à flanc de colline sur une pente douce des Monts de Vaucluse.

Un village de pierre sèche

Face à la montagne du Luberon, le village de Cabrières d’Avignon abrite d’anciennes maisons en pierre sèche. Entouré de garrigues et de bois, on trouve aux alentours des bories, les traditionnelles habitations paysannes des XVIIème et XVIIIème siècles. Le Mur de la Peste en pierres sèches construit en 1720, protégea les habitants du Comtat de la Grande Peste de Marseille. » (source Luberon.fr)

cabriiiiieres2

L’album photos de Marcelle est —►ici

celui d’Alain est —►


collegiage

Dans le cadre de la célébration de la réception des travaux de la Collégiale nous avons eu l’occasion d’assister au concert du duo « tubaVScello » .

duo

Xavier Chatillon (Violoncelle) et Thomas Leleu (Tuba) nous ont proposé un programme allant de Jean-Sébastien Bach à Astor Piazzola.

De superbes interprétations avec deux instruments inhabituels (surtout pour le tuba qui mérite d’être mieux connu.)

Le site du tubiste Thomas Leleu est —►ici

Les photos de Marcelle sont sur —► l’album Google

la vidéo est ci-dessous :

 

 

 

 


Comme mon genou ne s’améliore pas malgré les infiltrations, nous cherchons à effectuer des sorties où il y a peu ou pas de marche à pieds.

J’inaugure donc une série de « balades en… » toutes sortes de moyens de transport. Cela m’a permis de replonger dans mes rushes et j’ai remasterisé les images effectuées lors d’une balade en carrioles avec les Anes de Pernes.

Le format est volontairement court (1 à 2 minutes) car YouTube qui a fait des progrès dans ses analyses m’a informé que mes « visiteurs » allaient rarement au bout de mes vidéos et décrochaient en général au bout de 2 minutes environ.

Voici donc la « Balade provençale en… carrioles » avec les « Anes de Pernes »(1 minute 55). Je continuerai la série si l’audience est au rendez-vous.

%d blogueurs aiment cette page :