Merci à tous ceux qui se sont souvenus que le 26 mai était (pour moi) un jour historique, bien que non encore indiqué dans les manuels d’histoire.
Un an de plus, à notre âge, ça signifie surtout un an de moins.
C’est pourquoi nous mettons les bouchées doubles pour trouver une maison qui puisse abriter notre retraite dans une région plus chaude et moins humide que notre Bretagne d’origine qui restera malgré tout la région de notre cœur (Ils l’aiment, mais ils la quittent comme dit la pub Renault qui passe actuellement à la TV).
En cas de regrets, il sera toujours possible de faire l’opération inverse, car les prix en Bretagne, sont beaucoup plus « raisonnables » qu’ici.
Les « vieux », comme les chats, ça aime la chaleur, mais la période est mal choisie, car depuis dimanche, les orages se succèdent.
Ici, point de « crachin » à la mode de Bretagne mais des averses violentes façon mousson asiatique.
Pour effectuer des visites de maisons, c’est moins grave que pour faire du tourisme et cela permet d’éviter de trop « enjoliver » les choses.
Nous avons « flashé » sur une maison à la lisière de l’Isle sur Sorgue qui correspond sur beaucoup de points à ce que nous recherchons mais Il faut également qu’elle rentre dans notre budget, ce qui n’est pas le cas actuellement. Photos

A suivre, dans les jours prochains…
Encore merci à tous ceux qui ont pensé à mon anniversaire.
Une réponse individuelle leur sera adressée quand j’aurai retrouvé ma connexion parisienne.

Bisous aux bipèdes et caresses aux « quatre pattes » des fêlés de félins.