Je ne me suis jamais particulièrement intéressé au jardinage (c’est le moins qu’on puisse dire), hors, depuis notre arrivée en Provence, changement radical.
Un climat plus favorable ? une surface moins importante (et plus plate) qu’en Bretagne et surtout les conseils avisés et les « coups de main » des voisins et amis ont fait que j’ai fini par m’y mettre. (il était temps !)
Je ne suis pas devenu un expert (j’ai confondu les fleurs de notre abricotier avec celles du cerisier), mais je me soigne.
On peut considérer la photo çi-dessous comme un « scoop ».
Comme le dit le proverbe « mieux vaut tard… »  Photos
Publicités