Après de nombreuses recherches, nous avons fini par retrouver les vrais maîtres de Félix (qui en réalité se nomme Bounty). Ceux-ci viennent d’emménager en face de chez nous de l’autre côté du ruisseau. Nous avons donc pu leur rendre leur chat pour le plus grand bonheur de leurs filles de 11 et 17 ans. Hélas, dès le lendemain, Bounty était à nouveau à notre porte après leur avoir fait la « pantomine » pour sortir. Les deux filles sont donc venues le chercher à nouveau et l’aînée l’a pris dans les bras pour le ramener à la maison.

A peine avaient-elles fait 200m que le chat s’est échappé pour courir se réfugier dans notre jardin.

Nous l’avons donc gardé provisoirement, mais cette situation devient difficile à gérer d’autant que Netty grogne et souffle toujours dessus. De son côté, Bounty ne semble pas supporter la présence d’un chaton que ses maîtres viennent d’adopter.

Résultat, personne n’est satisfait et nous ne savons plus que faire. Notre priorité reste bien-sûr le bonheur de notre Netty, mais s’il semble souffrir du fait de se retrouver seul, encore faudrait-il qu’il accepte la présence d’un nouveau congénère.

A suivre.

Publicités