La récupération de cette seconde opération est beaucoup plus difficile que l’a été la première. ((j’ai enfin pu prendre la cicatrice quand l’infirmière a refait le pansement)

Nul besoin d’attacher Marcelle, elle se repose d’elle-même sous la garde du fidèle Netty.

De ce fait, tout le monde hiberne, pendant que je continue à « Momomixer ». (sur la photo, le gâteau à l’orange, du moins ce qu’il en reste)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités