Ce diaporama nécessite JavaScript.


Cela a commencé début octobre, lors d’une démo chez une amie où je m’étais rendu (sans grande conviction) pour découvrir un robot ménager répondant au doux nom de « Thermomix ». Le « coup de foudre » fut immédiat et depuis la cuisine « momixienne » est devenue une passion.

J’ai découvert de nombreuses recettes sur le site http://www.espace-recettes.fr/ et également un forum (http://www.espace-recettes.fr/node/11954#comment-49635) où je me suis fait un tas de copines et un copain, Andy, qui outre son talent de « momomixeur » a également un grand talent d’écriture. Voici comment il a présenté sa découverte de cet engin génial :

« Par une belle fin de matinée ensoleillée, Éliane et Leo nous déniaisaient… Je veux dire nous disaient tout, tout, tout sur l’art et la manière de se servir de la bête.

Quelque part à la frontière entre le 93 et le 95, entre Épinay sur Seine, Enghien les Bains et Deuil la Barre, notre Ferrari modèle TM31 allait délivrer ses premiers vrombissements. Quelques semaines auparavant, mon épouse et moi-même, avions profité de la foire de Paris, pour commander notre Formule1 …allemande : Ach ! Deutsch qualität !

Merci donc à Éliane et Léo  pour leur compétence et leur gentillesse. Plus rapides que Lucky Lucke, ils ont dégainé devant nous  un savoir-faire exceptionnel.

Un sucre glace et vanillé réalisé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire et l’écrire ; un sorbet aux fraises à la vitesse d’un éclair ; un pain brioché tressé réalisé par le non stressé Léo ; des carottes râpées en 5 secondes sans dérapage ; une superposition époustouflante du bol pour un velouté de tomates et du double étage varoma pour le poisson et les légumes à la vapeur . J’allais oublier le jus de pommes, citron, oranges et pamplemousse ! Du coup nous les avons invités pour le déjeuner.

Nous travaillons tous les deux, rentrons souvent à point d’heure,  et cette drôle de machine est en train de nous changer la vie. Le temps d’étendre le linge pour l’une, la bisque de crevettes est prête pour l’autre ou le velouté de courgettes, ou les pâtes avec sauce au thon. Nous avons réalisé près de 30 recettes différentes en l’espace de quinze jours ! Des entrées, des plats, des desserts, des sauces et même 3 petites baguettes de pain et des galettes de pita pour accompagner de la crème d’aubergines à la purée de sésame. Nous gardons un souvenir ému de ma première tarte au citron meringuée : nous nous sommes léchés les cinq doigts et le pouce ! Nous avons même innové avec le pain doux bigouden dont nous donnerons bientôt la recette.

Ca mijote, ça mitonne, ça coupe, ça hache, ça pulvérise, ça liquéfie, ça malaxe, ça mélange, ça pétrit, ça cuit, ça fouette, ça secoue…avec un minimum d’accessoires et donc un minimum de temps pour les laver.

Pour des gens dont le temps est devenu une denrée rare et qui ne veulent pas sacrifier le bon goût des choses cuisinées, le TM31 est un allié parfait, enfin presque parfait car il a calé devant une ridicule crème chantilly que je réussis à la vitesse de l’éclair avec mon siphon et sa petite bombinette de gaz. Nobody is perfect ! La solution paraît-il est de laisser l’animal dans le congélateur quelques minutes. Or mon congélateur est plein : comment je fais ?

Au plaisir de vous lire également les amis.

Andy »

Tout est dit dans ce texte et pour illustrer ces propos, j’ai confectionné un « album picasa web » regroupant les photos des principales recettes que j’ai effectuées ces deux derniers mois.

On le trouve en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://picasaweb.google.com/103198907722792146843/RecettesMomo?authuser=0&feat=directlink

ne pas oublier de cliquer sur le bouton « diaporama »