Aven

Dimanche dernier nous voulions retourner aux fêtes de la St. Valentin à Roquemaure, mais l’impossibilité de garer dans un rayon de 3 Km nous a poussés jusqu’en Ardèche et c’est ainsi que nous avons visité l’Aven d’Orgnac. Nous n’avons pas été déçus.

Plus de 700 marches à descendre (nos genoux s’en souviennent encore) pour admirer le spectacle de la nature.

« Grandiose, l’Aven d’Orgnac invite à la contemplation. Dès les premières marches, la fraîcheur se fait sentir, plongeant petits et grands dans une atmosphère singulière, empreinte d’authenticité. Au bout du tunnel, c’est l’étonnement lorsqu’on découvre la salle De Joly, 10 000 m2 de reliefs d’où jaillissent des formes étranges et poétiques. Tour de Pise, piles d’assiettes, palmiers géants, pomme de pin hors-norme, imposant buffet d’orgues et fines draperies transportent dans un monde féerique, tandis qu’un guide expérimenté dévoile le génie de Dame Nature qui a patiemment façonné ce chef-d’œuvre. La Grotte, mémoire du Temps, nous conte une histoire vieille de cent millions d’années, celle de l’eau qui a sculpté la pierre, entremêlant concrétions et cristallisations. Plus loin, au terme des 700 marches, à 121 mètres sous terre où s’écoulait jadis une rivière, un son et lumière sublime la majesté des lieux, achevant le parcours dans un déferlement d’émotions, avant une remontée sans effort grâce aux ascenseurs. »

Les photos sont sur —►l’album Windows live

La vidéo est ci-dessous :