L’avantage d’être bloqué à la maison, c’est de pouvoir résorber son retard.

J’ai donc mis à profit mon « immobilité » pour monter les images prises lors de la visite de l’atelier d’Alain Pretot, le fabricant de Nego Chin.

Le Nego Chin se compose de trois planches, une pour le fond et deux cantiés (côtés) relevés aux extrémités et légèrement galbées au milieu. L’ensemble est maintenu par des flèches de bois ou de fer dont le bon écartement assure sa solidité.

Mais tout cela est très bien expliqué sur la vidéo.

Publicités