Après « le Papé » Leila Estellon nous a gratifié de deux textes très poétiques que j’ai agrémenté d’images prises lors de nos nombreuses « sorties provençales » (depuis cinq ans nous commençons à avoir du stock)

Voici donc : le Berger

et pour finir : le mont Ventoux

Comme l’aurait dit J.P. Foucault : Sacrée soirée

 

 

Publicités