scoot1

En ce jour du 02 septembre de l’an de grâce 2014, c’était certes pour des milliers d’écoliers la « rentrée scolaire » mais pour moi c’était la « rentée scooter » après plus de 10 ans de vacances.

On rembobine la bande.

Arrivée à 10 h au sud d’Aix en Provence pour prendre possession de la bête et plongée directe dans le grand bain avec un tronçon d’autoroute avant de retrouver des chemins plus bucoliques à partir d’Eguilles.

De petites routes départementales traversant des forêts m’ont permis de me refaire la main et les bonnes sensations sont revenues très vite. Le Vespa GTS 125ie réagit très bien et à partir de Lambesc, j’étais comme « un poisson dans l’eau ». Pour moi qui n’ait connu en deux roues que les rues et les embouteillages de la Région Parisienne (souvent sous un ciel gris, voire sous la pluie) se balader le nez au vent sous le ciel bleu et le soleil de Provence, je le dis tout net « C’EST LE PIED ».

Petit arrêt entre Saint-Cannat et Lambesc pour déjeuner

scoot2

puis poursuite de la route par Mallemort et Cavaillon où m’attendait « l’épreuve du vent ». Insignifiant jusqu’alors, Monsieur Mistral s’est mis à souffler en rafale. Cela m’a permis de tester la bonne tenue de route de l’engin.

Arrivée sans encombre vers 14h à l’Isle où ma « monture » a découvert sa nouvelle écurie d’été (il couchera à l’abri dans la maison de jardin dès les premiers frimas).

scoot3

Nous sommes allés ensuite chez Alain qui a pris moult photos dans sa résidence (merci à lui)

scoot5

avec ma passagère préférée.

scoot7

scoot8

Il se repose maintenant sous l’auvent sous mes regards attendris.

auvent

 

Je le répète (pour moi) le deux roues sous le ciel de Provence, c’est le Foot_1

Photos sur —► l’album Picasa

 

Publicités