Jeffy

La semaine a été difficile pour notre « petite crevette ». Son état a nécessité une hospitalisation en fin de semaine dernière pour être mis sous perfusion tant il était affaibli.

Nous n’avons eu les résultats des analyses de selles qu’hier soir qui ont montré qu’il était atteint par le coronavirus félin.

Voici ce qu’en dit Wikipédia :

Le virus FECV est responsable d’une infection des cellules épithéliales digestives du chat (les cellules du revêtement intestinal)

Les chats vivant en groupe se contaminent les uns les autres lors de leurs passages au bac à litière. Certains chats sont résistants au virus et n’auront aucune infection (pas de portage digestif). Les autres vont être porteurs du FECV un certain temps. Ils peuvent guérir spontanément, mais l’immunité acquise étant courte, ils risquent de se recontaminer au bout de quelques semaines s’ils vivent dans un groupe où persistent des excréteurs (porteurs sains). Certains chats ne guérissent jamais et restent excréteurs définitivement.

En bref, c’est comme s’il était « séropositif ». Il peut ne jamais développer de maladie mais cela peut apparaître du jour au lendemain. Actuellement, on tente de faire tomber la fièvre et de soigner ses intestins.

Il y a un léger mieux depuis hier soir alors on reprend un peu d’espoir sachant qu’il aura cette « épée de Damoclès » au dessus de sa tête toute sa vie. Il faudra apprendre à faire avec.

genoux

C’est souvent le risque des chats vivant en collectivité dans les SPA. Reste à espérer qu’il ne contamine pas Félix.

Felix

 

 

 

Publicités