C’est dimanche matin que Marcelle me ramène à la clinique pour enlever la sonde n° 6. En espérant que la vessie reprenne ses fonctions, sinon on se dirige vers la sonde n° 7, ce que je n’ose imaginer. Le lundi matin visite de l’Urologue qui aura les résultats tant attendus et tant redoutés de la biopsie.

J’ai intérêt à me remettre de tous ces soucis car on vient d’apprendre que Marcelle devait se faire opérer rapidement d’une hernie inguinale. Alors deux « sur le flanc » en même temps, ça risque de devenir difficile à gérer.

Et pour bien casser le moral, nous avons appris hier le décès des suites d’un cancer d’une amie qui laisse un mari dans l’état que l’on imagine.

Décidément, début 2018 est encore plus pourri que fin 2017. Reste à « courber l’échine » et à regarder vivre nos chats qui eux, semblent en forme. C’est déjà ça…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités