Nous avons fêté ma nouvelle version avec Alain dans un restaurant que nous ne connaissions pas encore « chez Adrien Aumaitre »

Très bonne adresse à recommander.

Cette nouvelle version est bien buggée et je peux chanter « j’ai la rate qui se dilate, j’ai le foie qui est trop gras etc. » Entre mon cancer de la prostate, mes problèmes cardiaques et mon genou dont l’opération est encore repoussée, le cadeau d’Alain était très adapté.

Il faut donc apprécier chaque moment de bonheur et ce repas en était un.

Mes photos et celles de Marcelle sont —>ici

celles d’Alain sont —>

Publicités