Category: Humour


Hibernation


Avec ce climat, je commence mon hibernation. Retour prévu en mars.


Pour faire une bonne photo, il suffit parfois d’appuyer sur le bouton au bon moment.

Les images ci-dessous transmises par un ami illustrent parfaitement ce propos.

Un « réflex » et du « réflexe » et hop, c’est dans la boîte.

Bravo aux auteurs de ces clichés et merci à J.P (il se reconnaîtra).

PS : si vous trouvez que les images défilent trop vite, passez la souris sur une image, cliquez sur le bouton carré du milieu, et faites les défiler manuellement en cliquant sur les flèches droite ou gauche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


Depuis un an que « je tournais » sous la version 6.4, il fallait bien que ça arrive, je suis passé depuis ce matin à la v. 6.5.

Contrairement à l’informatique où les dernières versions sont les plus performantes, chez les humains, en général ça commence à « bugger » de partout.

Dernier « virus » en date (dont même Avast ne m’a pas protégé) une tendinite au talon d’Achille. Curieusement, « Achille »  ne semble rien ressentir alors que le talon de Roger est très douloureux.

Mon disque dur devient tout mou et aurait besoin d’une bonne défragmentation. Le toubib m’a donné des « correctifs » qui devraient améliorer la situation.

Ne dit-on pas qu’à partir d’un certain âge, si on a mal nulle part, c’est qu’on est mort et que vieillir est le seul moyen connu pour ne pas mourir jeune.

J’inaugure donc cette v 6.5 sous le soleil et le ciel bleu et ce soir on teste une ferme auberge des environs pour marquer l’événement.

Je profite de ce billet pour remercier chaleureusement tous ceux et celles qui ont pensé à cette journée historique.

Merci également à toutes les sociétés qui en ont profité pour me faire de la pub.

MMA m’a même envoyé un dessin fait spécialement pour moi par Philippe Geluck. MMA zero tracas 100% blablas.

Celui-là, je l’ai trouvé sur le net :

 Merci encore à toutes et à tous.

L’album Picasa présentant les photos des anciennes versions (y compris la version d’origine en compagnie des concepteurs) permet de voir l’évolution du produit.

Cliquez —► ICI

d’autres photos sur les albums Picasa d’Alain Nicolle :

https://picasaweb.google.com/111237741686650645985

Bien vu


Ci-dessous une image trouvée sur le net et qui correspond à la réalité. En 1990 j’avais un ventre plat et une grosse télé, aujourd’hui, c’est l’inverse.

 

D’autres images amusantes trouvée sur le net :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rappel : pour bloquer le défilement, passer la souris sur l’image et cliquer sur le bouton carré du milieu.

Jeux de maux


Jeux de verbes

VIVE LA LANGUE FRANÇAISE!!!
Les 2 Verbes ennemis
Tout simplement extraordinaire de pouvoir jouer avec tant d’élégance avec la langue française… si difficile.

AVOIR et ÊTRE
Loin des vieux livres de grammaire,
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.
Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.
Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.
Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.
Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.
Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.
Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.
Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux,
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.
Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.
Sa richesse est tout intérieure,
Ce sont les choses de l’esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur,
Et sa noblesse est à ce prix.
Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.
Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.
Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.
Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Joli non ?
Bien loin des contenus humoristiques des envois habituels.
Exceptionnellement ce texte mérite d’être transféré largement
Vive la langue française.
Oublie ton passé, qu`il soit simple ou composé, participe à ton présent pour que ton futur soit plus-que-parfait…
PS : je ne connais pas l’auteur de ces vers…

%d blogueurs aiment cette page :