Category: Ordinateurs et Internet


La photo H.D.R.


Depuis quelques temps je publie sur mon mur Facebook des photos H.D.R. et certains m’ont demandé par MP ce que signifiait ce sigle.

Voici donc un petit résumé extrait d’un site spécialisé

« L’ imagerie HDR (acronyme pour High Dynamic Range : Large plage dynamique) est un procédé qui regroupe un ensemble de techniques numériques permettant d’obtenir une grande plage dynamique dans une photo : retranscrire de manière fidèle l’ensemble des écarts de densité entre les ombres et les lumières.

Pourquoi la photo HDR ?

Prenons l’exemple d’une photo classique : 1er plan une personne sous des arbres et arrière plan des montagnes enneigées et un ciel radieux. Notre oeil peut voir des images qui ne peuvent pas être retranscrites sur une photo. Il possède une plage dynamique bien supérieure à celle des appareils numériques. En photographie, il est actuellement impossible de retranscrire fidèlement le premier plan à l’ombre et l’arrière plan lumineux. Les capteurs des appareils photos actuels n’acceptent des amplitudes de luminosité de “seulement” 10 diaphragmes. Or dans l’exemple choisi, les écarts de luminosité sont de l’ordre de 20 diaphragmes. Classiquement en photo, on choisit de privilégier soit la zone sombre, soit la zone lumineuse et on a donc une photo avec soit un premier plan trop sombre, soit un arrière plan trop clair.

L’obtention d’une photographie HDR se fait avec un appareil traditionnel en prenant plusieurs photos de la même scène et en les fusionnant avec un logiciel. Il faut réaliser plusieurs clichés d’une même scène avec des valeurs d’exposition différentes (diaphragme ou ouverture différente),  ce qui permet d’obtenir des détails à la fois pour les zones sombres et pour les zones claires. Pendant les différentes prises de vue, la stabilité de l’appareil doit être maintenue pour obtenir le même cadrage.
Les photos sont ensuite combinées grâce à différents logiciels pour former une seule photo à grande gamme dynamique (HDR). Ainsi sans aucune surexposition ou sous-exposition, la photo devient ainsi beaucoup plus détaillée à la fois dans les zones sombres et dans les zones claires. Le rendu est étonnant et donne parfois un effet irréel.

la première photo est sans HDR, la seconde avec HDR

MemoriMerindol5

provence

Il y a deux méthodes pour obtenir l’effet HDR. Soit à la prise de vue, soit en appliquant « l’effet HDR » avec un logiciel spécialisé qui éclaircit les zones sombres et assombrit les zones claires. Picasa le fait très bien.

J’ai regroupé quelques photos de Provence HDR dans cet album —►Windows live

Publicités

Le Nikon D40 que j’avais gagné à un concours vidéo de Linternaute donnait des signes de faiblesse. Le devis de réparation nous étant apparu trop élevé pour un appareil déjà ancien, nous l’avons remplacé par un « bridge » (à objectif NON interchangeable) le Nikon P510.

L’avantage par rapport au reflex D5000  de Marcelle, c’est son poids (500 grammes). Le D5000 accompagné de ses 3 optiques = 3 Kilos.

Marcelle l’utilisera quand nos sorties inclueront de la marche sur les chemins pierreux provençaux, dans les autres cas, je l’utiliserai pour les sujets statiques qui ne se prêtent pas à la vidéo.

Pour tester la bête, ce sont nos « quatre pattes » qui se sont prêtés bien volontier à la séance photos (ce sont des chats très « cabots »)

Les résultats semblent satisfaisants, même si le confort de visée ne vaut pas celui d’un « reflex ».

A voir sur —►l’album Windows Live

J’ai effectué également quelques essais lors de la sortie aux cascades du Sautadet effectuée dimanche avec Jeannine et qui fera l’objet du prochain article.


Il y a quelque temps, je vous présentais « InPaint » (la gomme magique) permettant de faire disparaître des objets indésirables sur une photo.

Je vous présente aujourd’hui « PhotoMix » qui permet de faire des incrustations.

« Un des effets les plus demandés sur Photoshop est l’incrustation d’une personne dans une autre image. FotoMix permet de le faire sans efforts, et sans les deux semaines de formation nécessaires à l’utilisation de Photoshop…

FotoMix est un éditeur photo très facile à utiliser, spécialement développé pour fusionner des images sans le moindre effort. Le logiciel propose une interface simple divisée en plusieurs onglets pour: définir le fond, définir le premier plan, générer une composition entre les deux et rajouter des effets sur le tout.

La seule chose à faire est donc de récupérer deux images que vous souhaiter mélanger et les importer dans FotoMix. Le logiciel vous propose ensuite d’affiner les réglages, et de rajouter au besoin un cadre pour embellir le tout ».

Pour le télécharger c’est là —►http://fotomix.softonic.fr/

Ci-dessous des exemples d’incrustations :

Notre « fleur Provençale »

La gomme magique


Eliminer des objets et/ou des personnes de vos photos devient un véritable jeu d’enfant grâce à ce logiciel !

InPaint permet en effet d’effacer n’importe quel élément d’une photo : il suffit de colorier ce dernier à l’aide du marqueur rouge puis de cliquer sur « Transformer ». InPaint se charge d’éliminer l’objet indésirable et de recréer l’arrière-plan !

Démonstration par l’exemple : (pour voir la photo en taille réelle, cliquer dessus et faire « page précédente » pour revenir au blog)

sur la photo ci-dessous, ont été « gommés » les fils électriques, le tuyau sur la façade de droite et les personnages du fond.

Sur la photo N° 2, exit les poteaux, fils électriques, la poubelle au pied du poteau, la voiture et le panneau routier

Photo N° 3 :  » l’affreux jojo » qui gâchait le paysage du mont Ventoux s’est volatilisé.

Dernier exemple, la glissière de sécurité rouillée a disparu avec ses poteaux

Le nom de ce logiciel ? Inpaint, coût, un peu moins de 20 euros.

Pour le télécharger et faire « joujou » avec,
c’est là —►http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34068991-inpaint

Pour pouvoir enregistrer la photo retouchée, il faudra acheter la licence, mais ce sera plus rapide que d’écrire aux Maires pour leur demander de faire enterrer les fils électriques qui polluent le paysage.

Nota : on peut faire la même chose avec le filtre anti-poussière de PhotoShop, mais c’est plus long et délicat


Voici, pour terminer 2010, une série de photos trouvées sur “facebook”.

Avec “photoshop” on fait des choses étonnantes (encore faut-il savoir
l’utiliser)

C’est le cas de celle qui a “bidouillé” les images suivantes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bonne fin d’année à toutes et à tous et… à l’année prochaine.

Merci également à ceux et celles qui se sont souvenu que le 30 décembre…

c’est la Saint Roger.

A votre santé

%d blogueurs aiment cette page :