Category: Santé



Après plus d’un mois de rémission et d’amélioration, la santé de Félix s’est dégradée d’un coup et les injections de cortisone n’avaient plus aucun effet. Il avait de grandes difficultés respiratoires et refusait de s’alimenter. Il n’avait plus la force d’aller dans le jardin (la photo date de la semaine dernière) et maigrissait presque à vue d’œil. Nous avons donc pris la décision que nous redoutions tant et notre doux Félix nous a quittés vers 15h 30 cet après-midi. Inutile de décrire notre état en ramenant la cage vide. Il faut malgré tout tenir le coup, pour notre petite Jessy.

Adieu doux Félix et merci pour tout le bonheur que tu nous a donné.

 

Publicités

Opération Marcelle suite


Marcelle (que l’on voit ici AVANT l’opération) est passée sur le « billard » (mais sans les boules et la queue) en fin de matinée. Elle s’est réveillée vers 15h mais en étant dans la « purée ». Quand je suis allé la chercher à 17h 30 elle était encore bien secouée par l‘anesthésie générale mais elle pouvait marcher. Ce matin ça va mieux mais elle est encore affaiblie. Il ne faut pas qu’elle porte des objets lourds pendant un mois. A part ça le chirurgien ne lui a pas interdit de choses particulières.

Le progrès de la médecine sont spectaculaires (ci-dessous A. G. dans les années 50)

Marcelle est opérée ce jour


Nous avions choisi la date il y a une quinzaine de jours avec le chirurgien. Théoriquement, cette opération (hernie inguinale) se fait maintenant en « ambulatoire » alors qu’il y a quelques années elle nécessitait une semaine d’hospitalisation. Croisons les doigts pour que je récupère Marcelle en fin d’après midi. La suite demain.

Des nouvelles de Félix


Malgré les mauvaises nouvelles suite aux examens du spécialiste, nous n’avons pu nous résoudre à faire euthanasier Félix. Nous sommes donc retournés chez la véto habituelle qui a conseillé des piqûres de Cortisone. Effectivement, dès les premières injections, la toux a disparu, l’appétit est partiellement revenu et l’état général s’est amélioré. Nous avons bien conscience que cela n’est que provisoire mais chaque jour qui passe est une victoire sur la maladie. Nous profitons donc intensément des moments passés avec nos chats. Comme le dit la chanson.

« Aimons-nous vivants
N’attendons pas que la mort nous trouve du talent »

Les dernières photos de nos minous sont —> ici


Fin février, j’ai revu l’urologue avec les résultats de l’IRM (qui ne prévoyait QUE la prostate, pour les autres organes prière de voir les spécialistes concernés). Résultat : des séances de radiothérapie à Avignon pendant un mois et demi à partir de fin avril. Cela ne m’enchante guère, mais il n’y a pas moyen d’y couper. Le printemps 2018 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices.

%d blogueurs aiment cette page :